Opian est une marque indépendante de prêt-à-porter féminin, créée par CHLOE dont la plupart des modèles sont fait main en Suisse. Opian propose depuis peu des patrons de couture modernes et faciles au format PDF.

Lorsque CHLOE a cherché des volontaires pour tester ses patrons, j'ai tout de suite postulé et j'ai eu la chance de faire partie de l'équipe des testeuses. Nous devions choisir parmi les trois patrons proposés : une blouse, une jupe, une robe.

 

patron-corsage-pollux  patron-jupe-cemette  patron-robe-alvernia

 

J'ai choisi de faire la blouse POLLUX dont j'aime beaucoup la forme arrondie de l'empiècement devant et dos. J'avais acheté un tout petit morceau d'une superbe dentelle crème à la MANUFACTURE de Roubaix qui était parfait pour cete blouse et j'ai utilisé un tissu froissé pour le reste.

- En bref, modèle facile et rapide à faire avec possibilité de mix de tissus avec le plastron

- Patron : PDF à 11€ d'OPIAN

- Tissu : Tissu empiècement 140cm de large: 30cm
                       Tissu corsage 140cm de large: Tailles 1-3 80cm

- Taille : 2

- Difficultés : aucune

- Modifications : Pas de fermeture éclair dans le dos mais petites brides et boutons

    - A revoir :   RAS

IMG_1277  IMG_1278

    IMG_0390  

    our la deuxième version, j'ai utilisé une dentelle extensible noire, du sweat gris chiné pour le reste du corsage et j'ai souligné l'empiècement avec un galon à frange noire de MA PETITE MERCERIE : Frange Paracas noir

- Modifications : Pas de pince poitrine

Pas d'ouverture dans le dos  

Petit bémol :

L'empiècement gondole un peu au niveau du galon, j'ai dû sûrement tirer un peu au moment de la couture ! Arghhhhhh

   IMG_1267(1)  112307848_m

 J'ai eu envie de connaitre un peu plus cette marque et de vous en faire profiter.

Voici donc un petit portrait de Chloé :

Comment tu en es venue à faire des patrons et à te lancer ??  Depuis combien de temps ??

Ça fait longtemps que je fais de la couture, j'ai suivi une formation de styliste-modéliste-couturière il y a quelques années déjà. Après mon diplôme, j'ai commencé à faire de la couture sur mesure et à vendre des vêtements et accessoires. Plus tard, j'ai pu voir sur le net que la couture était très populaire, alors que je ne connais personne dans mon entourage qui coud à part mes anciennes camarades de classe. J'ai eu envie de partager mes patrons et ainsi prendre une direction plus artisanale et interactive. Après plusieurs mois de recherche et de développement, j'ai donc lancé les premiers patrons Opian cet été. Ce qui me plait en vendant des patrons, c´est de voir un modèle que j'ai imaginé interprété différemment par quelqu'un d'autre.

Comment as-tu appris à coudre ? A faire des patrons ??

Petite je faisais mes propres déguisements avec l'aide de ma mère. C'est bien plus tard, lorsque j'ai suivi ma formation à l'école de mode, que j'ai appris la couture dans les règles de l'art ainsi que le modélisme.

Depuis combien de temps couds-tu ?

Je couds depuis de nombreuses années, je ne peux pas dire exactement depuis combien de temps. Mais c'est devenu plus intensif depuis l'école.

Combien de temps consacres-tu par jour à la couture ?

Cela dépend de mes projets en cours, ça peut être la journée entière ou pas du tout. Pour chaque vêtement ou accessoire, je fais moi-même le patron, ce qui prend beaucoup plus de temps que la couture en elle-même.

Comment trouves-tu tes inspirations ?

Je prends des idées partout où je peux, les magazines, la télé, le net ou la rue. Et souvent, je trouve l'inspiration en voyant un tissu, c'est généralement le point de départ d'un modèle.

As-tu un petit atelier chez toi ?

La couture est quelque chose qui prend énormément de place avec les rouleaux de tissus à entreposer, la machine à coudre, la surfileuse, la table et plein d'autres choses, et j'ai la chance d'avoir une pièce dédiée rien qu'à ça en ce moment, ce qui n'a pas toujours été le cas.

Quelle est la première chose que tu as cousu ?

Ça fait beaucoup trop longtemps, je ne m'en rappelle plus exactement, mais ça devait sans doute être un déguisement pour une fête.

Tu vis dans quelle région ?

Après quelques années passées à Londres, je suis revenue habiter chez moi, dans la région de Genève en Suisse.

Qu'est-ce que tu détestes faire en couture ?

J'ai horreur de défaire et découdre ! Mais ça fait partie de la couture, alors les ciseaux et le découd-vite ne sont jamais loin.

Quelles sont tes autres passions après la couture ? 

Avec Opian, j'ai pu découvrir des choses complètement extérieures à la couture mais qui font partie intégrante de la gestion d'une microentreprise comme le développement d'un site internet. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est une passion, mais ça m'intéresse beaucoup, surtout quand ça fonctionne !

D’où viennent- les noms de tes patrons ??

Ce sont des noms de montagnes.

--------------------------------

Alors ils vous séduisent aussi ces nouveaux modèles ??

Bonne couture !!!